• Home
  • Networking
  • Networking autour de Microlux, Neopixl et de Digital Inclusion (15 juin 2017)

Networking autour de Microlux, Neopixl et de Digital Inclusion (15 juin 2017)

Microlux SA est la première institution de microfinance au Luxembourg. Créée en 2016 par ADA, la BGL BNP Paribas, l’ADIE et le FEI, Microlux SA est membre de l’ULESS depuis 2017.

Partant du constat que l’exclusion financière est également une réalité au Luxembourg, Microlux s’est assigné pour missions :

de promouvoir le droit à l’initiative économique et de soutenir les personnes, qui souhaitent créer leur propre entreprise en vue d’améliorer leur situation économique et de devenir financièrement indépendantes ;

-  d’accompagner les créateurs d’entreprises, les entrepreneurs déjà en activité et les entrepreneurs sociaux, qui n’ont pas accès au crédit bancaire « traditionnel » ;

-  de financer la création et le développement d’entreprises par des microcrédits et des prêts aux entrepreneurs sociaux.

 

Neopixl est une société experte en la réalisation d'applications pour smartphones et tablettes (conception, maintenance, développement et marketing)

- Formations dans le cadre de Start&Code (formations destinées aux jeunes chômeurs et aux réfugiés). 

 

Digital Inclusion asbl a pour objectif de rendre accessible la technologie de l’information à tout le monde et de favoriser l’inclusion sociale des réfugiés à travers les nouvelles technologies.

Plusieurs orientations majeures sont retenues :

-  la protection de l’environnement : il est prévu de doubler la durée de vie des équipements informatiques reçus de la part d’entreprises publiques et privées ainsi que de personnes privées, en les recyclant et en les remettant en état, avec des réfugiés ;

-  l’autonomie (empowerment) : les réfugiés ne reçoivent pas seulement des ordinateurs, ils participent aussi activement à leur remise en état dans des workshops ensemble avec des résidents ;

-  la stimulation de la créativité : différents ateliers avec des projets technologiques créatifs sont mis en place ;

-  l’employabilité : des offres de stages sont transmises en vue de faciliter l’accès des réfugiés à l’emploi ;

-  la technologie au service de l’inclusion sociale : des cours hebdomadaires d’apprentissage des langues par ordinateur ;

-  l’éducation IT : des cours sont organisés ensemble avec des partenaires, des livres sur l’informatique sont mis à disposition.